Aquaponie : l’art de faire pousser des légumes à l’aide des poissons

Aquaponie : l’art de faire pousser des légumes à l’aide des poissons

Poisson et légume, généralement on ne les voit ensemble que dans un plat servi avec une bonne sauce et un demi-citron. Cette fois, vous serez plus que surpris de voir un tout autre procédé. Avec l’aquaponie, vous verrez que votre potager dépend de vos poissons. En d’autres termes, l’aquaponie est une sorte de rizipisciculture destiné aux légumes qui permet à la plante de pousser grâce aux poissons.

Comment ça marche ?

En Asie, en Australie et en Amérique latine, l’aquaponie fait partie des techniques ancestrales les plus utilisées. En Asie, sur cinq maisons, au moins l’un d’entre dispose d’une technique aquaponique. De quoi s’agit-il donc ? L’aquaponie est le mélange de l’aquaculture ou l’élevage des poissons à consommer et de l’hydroponie où la culture des légumes hors du sol. Voici comment fonctionne cette technique. Quotidiennement, vous nourrissez votre poisson de  végétaux, de vers, d’insectes et de plantes aquatiques. Ils produisent ensuite des excrétions dans l’eau, à leurs tours, les vers et les bactéries transformes ces excrétions en nutriments destinés aux plantes, enfin, les plantes feront en sorte de filtrer l’eau pour qu’il redevienne propre pour les poissons.

Les avantages dans l’aquaponie

A part le fait que cette technique soit bio et écolo à 100%, c’est d’autant plus avantageux, à la fois, pour les agriculteurs et les pisciculteurs. Comment ? Parce qu’il permet d’économiser l’eau nécessaire au poisson jusqu’à 95%. En effet, normalement une bassine ou un aquarium a besoin de 100 m³ d’eau pour produire un kilo de poisson. Cette technique n’a besoin que de 7 m³ avec le même résultat grâce aux végétaux qui absorbent cette eau pour sa croissance et bien sûr, grâce à l’évaporation naturelle. Pareillement pour les légumes. L’on constate qu’avec l’aquaponie, ceux-ci grandissent deux à trois fois plus vite qu’en hydroponie en ayant un goût plus accentué. Les racines constamment en contact avec l’oxygène permettent aux plantes d’être en bonne santé et ainsi de pousser facilement sans carence en quoi que ce soit. Ce qui permet d’éliminer les pesticides car les légumes sont tout à fait capables de se défendre eux-mêmes.

Véritable passionnée par la santé, je vous propose un condensé des meilleures pratiques actuelles, informations santé à ne pas rater, et conseils en tous genres pour bien se porter.

Autres articles associés