Laser CO2 : un traitement efficace pour la peau

Laser CO2 : un traitement efficace pour la peau

Le laser CO2 utilise comme composant principal le dioxyde de carbone pour une médecine esthétique. Voici toutes les informations à savoir sur cette technique.

Comment fonctionne le laser CO2 ?

Le laser CO2 est utilisé pour favoriser un rajeunissement cutané sur les rides et les ridules ainsi que sur les cicatrices provoquées dans certains cas, par l’acné. Ce traitement est utilisé par les dermatologues de DermoMedicalCenter.

Le laser CO2 fractionné agit grâce à une abrasion partielle et superficielle de la peau. Le laser CO2 créé ainsi des puits microscopiques sur la peau. En cicatrisant, ces puits vont se refermer et ainsi permettre à la peau de se lisser à nouveau. Grâce à ses nouvelles cellules de peau et à la stimulation des fibroblastes c’est-à-dire les cellules qui fabriquent le collagène de la peau, la peau retrouve un aspect uniforme et tonifié.

Comment se déroule une séance ?

3 à 4 semaines avant votre traitement au laser CO2, les dermatologues conseillent de mettre au repos votre peau pour réduire le plus possible, la production de mélanine. Pour cela, vous devez éviter toute exposition au soleil et aux UV. Il est également déconseillé d’appliquer de la crème auto-bronzante pendant cette phase de repos.

Grâce à cette précaution, vous réduisez les risques de troubles pigmentaires après le soin. Suivez particulièrement, ces recommandations si vous avez une peau asiatique ou noire.

Une semaine avant le traitement au laser CO2, prenez bien soin d’appliquer une crème hydratante tous les jours, afin de préparer votre peau aux rayonnements du laser CO2 fractionné. Si vous avez des prédispositions à l’herpès, il est également conseillé de prendre un médicament 2 à 3 jours avant votre séance, afin d’écarter tout risque d’une poussée herpétique.

Le traitement au laser CO2 est généralement effectué en 2 ou 3 séances espacées d’1 mois chacune. Pendant une séance, le dermatologue effectue plusieurs passages sur la zone à traiter afin de s’assurer de l’abrasion progressive de la peau qui donne l’effet tonifié souhaité au niveau du derme.

Selon la surface de la peau, une séance dure en moyenne entre 15 minutes et 1 heure. Pour les patients les plus sensibles, une crème anesthésiante de surface comme l’Emla, peut être appliquée sur la zone à traiter, 2 heures avant la séance en couche fine. 

Enfin, le jour de la séance, venez sans maquillage.

Y a-t-il des effets secondaires après le traitement ?

Globalement, la majorité des patients qui utilisent le traitement au laser CO2 ne présentent pas d’effets secondaires majeurs. Cependant, certains symptômes générant des complications de santé ont été observés sur quelques patients. Il est donc possible d’avoir une des affections suivantes :

  • une infection herpétique cutanée : l’herpès orofactial/labial est un virus qui ne se guérit pas. Il est le plus souvent asymptomatique pendant longtemps et peut se déclarer à la suite d’un état de fatigue ou de stress. Dans ce cas, le patient ressent des picotements, des démangeaisons et des sensations de brûlures autour de la bouche avant l’apparition des lésions ;
  • une hyperpigmentation : on parle d’hyperpigmentation lorsque la mélanine est produite en quantité excessive au niveau de certaines zones cutanées. On voit ainsi apparaître des taches foncées de couleur marron clair à brune de forme variable sur la peau. Le laser CO2 fractionné ;
  • des cicatrices ;
  • des infections bactériennes : la peau est généralement une excellente barrière contre les bactéries. Cependant, pendant l’opération au laser CO2, la peau est fragilisée. Par conséquent, il y a une rupture de la barrière et des germes de type staphylocoques, peuvent entraîner des infections cutanées comme des abcès ou des plaies ;
  • un érythème cutané : c’est une lésion dermatologique courante et caractérisée par une rougeur congestive de la peau. C’est la conséquence d’une vasodilatation qui est courante après un traitement au laser CO2.

Si vous présentez l’un des symptômes suivants après l’opération, consultez sans tarder votre dermatologue.

Véritable passionnée par la santé, je vous propose un condensé des meilleures pratiques actuelles, informations santé à ne pas rater, et conseils en tous genres pour bien se porter.

Autres articles associés