Comment gérer le tiers payant pour un professionnel de santé ?

Comment gérer le tiers payant pour un professionnel de santé ?

On nous l’annonçait depuis des années, le gouvernement français en faisant son cheval de bataille. En dépit de l’inertie des assurés et du mécontentement des professionnels de santé, c’est désormais une réalité. Le tiers payant se généralise par voie législative dès la présente année 2018. Une mise en situation rapide qui confronte bien des médecins, sages-femmes, infirmiers, etc., à cette difficile réalité comptable et administrative… Voyons donc comment s’en sortir la tête haute dans la gestion du tiers payant !

#1 : se débrouiller tout seul

La première solution, qui n’en est pas forcément une pour le tiers payant professionnel de santé, consiste à faire comme d’habitude tout en se soumettant à la nouvelle loi de financement de la Sécurité sociale. Bien sûr, la nouveauté du tiers payant généralisé pour les patients relevant de l’assurance maladie ne repose pas intégralement ni même majoritairement sur les fonctionnaires des bureaux de la Sécurité sociale… Bien au contraire, ce sont les professionnels de santé qui trinquent, comme s’ils n’avaient pas déjà assez de papiers à remplir… et de consultations à honorer !

Vous vous ennuyez, vous avez plus de temps qu’il n’en faut, vos patients potentiels sont aux abonnés absents parce que jamais malades, vous aimez la paperasse, vous êtes franchement bien payé avec peu de charges en rapport pour ne faire pas grand-chose… En tant que professionnel de santé, vous vous serez sans doute reconnu dans l’exact opposé de ce tableau ! C’est clair : impossible de dégager davantage de temps dans son planning, l’administration du tiers payant ne peut tout simplement pas faire partie de votre programme.

#2 : faire appel à des experts

Franchement, à titre personnel, nous ne connaissons pas beaucoup de professionnels de santé qui ont ou pourront avoir assez de temps pour gérer eux-mêmes toute la paperasse induite par le tiers payant généralisé. Ou alors cela se ferait au détriment de leur vie de famille, de leur équilibre personnel et de leur repos… ce qui ne serait pas du tout souhaitable pour eux comme pour notre système de soins.

Il faudrait donc croire que l’objectif réellement visé par les derniers gouvernements en date n’était pas le confort des assurés… mais la création d’emploi ! Car en effet les professionnels de santé sont à peu près obligés de recourir à des prestataires de services extérieurs. L’important est donc de trouver le meilleur rapport qualité/prix, tout en pouvant compter sur un expert de confiance. C’est par exemple le cas avec la société rhodanienne Conseil Tiers Payant, CTP, qui œuvre partout pour aider les professions libérales médicales. Ouf, enfin un peu d’air pour se concentrer sur son beau métier !

Véritable passionnée par la santé, je vous propose un condensé des meilleures pratiques actuelles, informations santé à ne pas rater, et conseils en tous genres pour bien se porter.

Autres articles associés