Comment bien choisir sa Mutuelle étudiante avant la rentrée ?

Comment bien choisir sa Mutuelle étudiante avant la rentrée ?

Friends Friendship Walking Park Togetherness Fun Concept

Dès la rentrée administrative, les différentes mutuelles étudiantes se disputent les espaces d’exposition dans les universités pour démarcher les étudiants fraîchement arrivés. Comment expliquer cette guerre commerciale pour un service obligatoire et d’utilité publique, et surtout quelle mutuelle choisir ? Voici quelques conseils pratiques.

Tout savoir sur vos démarches de santé

Utilité de la complémentaire santé

Ce n’est pas facile de prendre peu à peu en charge ses démarches administratives et de penser à tous les papiers à faire. Parmi tout ce que les étudiants doivent gérer en début d’année, il y a l’adhésion à une complémentaire, qui est obligatoire pour tous les élèves français.

Pour réussir votre rentrée administrative, vous devez être sûr d’avoir un médecin traitant près de votre logement principal, une sécurité sociale étudiante, et une mutuelle.

Elle n’est pas seulement obligatoire, elle est aussi pratique ! La complémentaire santé sert à rembourser vos dépenses de santé qui ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale. Elle est obligatoire, certes, mais les services compris varient en fonction de l’agence chez qui vous la souscrivez, et du service que vous choisissez parmi les prestations proposées.

Avoir une mutuelle est obligatoire, mais renseignez-vous : peut-être que vous êtes encore couvert par celle de vos parents ! Demandez à vos parents l’information. Souvent, les offres familiales sont très attractives, ce qui vous permet de payer moins, mais aussi de suggérer à vos parents de régler la note ! Reste à comparer quel régime est le plus intéressant !

Des mutualistes mal aimés

La mauvaise réputation des agences dont vous avez entendu des échos est confirmée par une enquête d’UFC Que-Choisir réalisée en 2014. L’association de consommateurs dénonce selon elle « de graves dysfonctionnements » qui ne datent pas d’hier.

D’une part, sur les 273 étudiants qui ont été écoutés pour ce sondage, 61 % d’entre eux avouent ne pas comprendre l’utilité des mutuelles et la concurrence qu’elles se font. La qualité des services des mutuelles étudiantes, quant à elle, est vivement critiquée, au point que 17,4 % de jeunes en viennent à « renoncer de se soigner ». Pour en savoir plus, cliquez ici.

Conseils pour bien choisir mon mutualiste

Prévenez les remboursements éventuels

Mais alors, comment choisir ? Commencez par vous poser une question toute simple : quels sont vos besoins ? Faites le point des éventuels frais que vous pourriez être amené à avoir. Les plus faciles à prévoir sont les suivants :

  • Frais d’optique
  • Frais dentaires
  • Frais de voyage (stage, études à l’étranger)
  • Frais liés à une maladie dont vous avez déjà connaissance

Deux mutuelles étudiantes traditionnelles existent et se font la guerre à chaque rentrée : la LMDE, développée à échelle nationale, et une agence pour chaque région, la Smeba en Bretagne, la Smerep à Paris, par exemple. N’hésitez pas à consulter un comparateur en ligne afin de voir quelle offre présente pour vous le plus d’avantages. Vous pouvez aussi revenir sur vos pas : pour la plupart des organismes, il est possible d’adhérer en cours d’année.

Renseignez-vous sur les aides de l’État

Le Figaro nous apprend que les étudiants peuvent bénéficier d’aides sociales pour payer leur mutuelle. Vous pouvez prétendre à la couverture maladie universelle (CMU-C) si vous n’êtes pas déclaré fiscalement avec vos parents et si vous avez de petits revenus.

Si vous dépassez la limite, il existe également l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACP), qui donne droit jusqu’à 200 € de remboursement. Enfin, certaines régions peuvent vous apporter un dédommagement financier maximum de 100 € par an. N’hésitez pas à bien vous renseigner, nous vous souhaitons une excellente rentrée !

Véritable passionnée par la santé, je vous propose un condensé des meilleures pratiques actuelles, informations santé à ne pas rater, et conseils en tous genres pour bien se porter.

Autres articles associés