Le chocolat, bon ou mauvais pour la santé ?

Le chocolat, bon ou mauvais pour la santé ?

Pendant longtemps, le chocolat a été considéré comme juste une friandise, un « péché mignon », mignon mais péché quand même, pas comme un aliment, faisant plus de mal que de bien à notre organisme. Il y a plusieurs raisons à cela.

Les mauvais points du chocolat

Le plus grand inconvénient du chocolat est qu’il est trop calorique avec plus de 500kcal pour 100 grammes. Il n’est donc pas recommandé lors des régimes amincissants, ou même sans régime.

Ensuite, il peut entraîner des réactions allergiques chez certaines personnes, surtout les enfants fragiles.

Pour ceux qui souffrent de goutte, il est aussi déconseillé car il augmente le taux d’acide urique, responsable de cette maladie.

Pourtant de très sérieuses recherches concernant le chocolat ont pu mettre en évidence que cet aliment est véritablement un trésor pour notre santé grâce à ses multiples vertus.

Les composants du chocolat

Le chocolat contient près de 300 éléments qui ont tous leurs propriétés mais nous n’en citerons que quelques uns.

Le chocolat possède en abondance des vitamines : A, B1, B2, C, D, E. Il est en plus riche en oligo-éléments comme le calcium, le magnésium, le phosphore, le potassium, le cuivre, le fer, qui tous leur utilité pour notre santé.

Les mérites du chocolat

Un peu de déprime ? Avec la phényléthylamine dont il est pourvu, le chocolat peut nous être d’un grand secours car avec  cet élément, le cerveau libère des endorphines qui nous mettent de bonne humeur.

Grâce au potassium et au cuivre, le chocolat est salutaire pour protéger contre les maladies cardio-vasculaires et les AVC (accidents vasculaires cérébraux) car il facilite la circulation sanguine, favorisant ainsi l’irrigation du cerveau et du cœur par le sang.

Le magnésium permet le bon équilibre nerveux et  musculaire. Il est aussi excellent pour la prévention de l’hypertension et du diabète de type2.

Les résultats d’une carence en ce minéral sont  la fatigue, l’insomnie, l’anxiété, la spasmophilie.

Le calcium est essentiel pour les os et les dents.

Le fer est connu pour lutter contre l’anémie.

Et le chocolat noir à condition qu’on en mange régulièrement, et pas plus de quatre carrés par jour—  permet d’abaisser le taux de cholestérol de près de 10% (eh oui !)

La théobromine du chocolat est aussi énergisante comme la caféine, mais contrairement à elle, son effet est permanent, et de surcroît, elle est diurétique, plus efficace contre la toux que la codéine qui est le médicament antitussif le plus courant.

 

Mais les plus remarquables composants du chocolat sont sans aucun doute les flavonoïdes, ces antioxydants qui sont précieux pour combattre et même prévenir certains types de cancers, pour stimuler la mémoire et ralentir le vieillissement du cerveau.

Les flavonoïdes assouplissent aussi les vaisseaux sanguins,  protègent la peau en la rendant plus résistante aux rayons UV du soleil.

 

 

Véritable passionnée par la santé, je vous propose un condensé des meilleures pratiques actuelles, informations santé à ne pas rater, et conseils en tous genres pour bien se porter.

Autres articles associés